05 56 34 90 28 contact@temsol.com

Reprise en sous oeuvre par micropieux dans la Vienne (86)

Reprise en sous oeuvre par micropieux dans le Puy de Dôme (63).

Reprise en sous-oeuvre par micropieux en intérieur dans l’Indre (36).

Reprise en sous oeuvre par micropieux dans le Vaucluse (84).

Reprise en sous-oeuvre par micropieux d’un dallage à Bordeaux (33).

Fissures traitées par matage et agrafage suite à un sinistre sécheresse.

Réalisation de tirants d’ancrage suite à un glissement de terrain à Brens (81)

Vous subissez un sinistre, nous vous apportons l’analyse technique et vous conseillons sur les solutions à mettre en oeuvre. 

TEMSOL diagnostique, préconise et déploie les techniques et les procédés de confortement adaptés à votre problème.

Une maison fissurée suite à la sécheresse, un dallage affaissé, un bâtiment incendié, une structure à relever ou à renforcer, un glissement de terrain…,

Fort d’une expérience de plusieurs décennies, TEMSOL dispose d’un large éventail de techniques répondant à la plupart des sinistres.

Visites préalables, diagnostics, travaux de réparation, TEMSOL applique avec rigueur des procédures d’exécution et de contrôle éprouvées. Grâce à un personnel qualifié et un matériel sans cesse adapté aux besoins des chantiers, nous pouvons intervenir en site habité avec la volonté de préserver au maximum l’ouvrage et son environnement. Notre filiale COREN peut réaliser les travaux de second oeuvre et finition.

La technicité et la maîtrise des méthodes de réparation ont permis à TEMSOL d’obtenir l’agrément des principaux assureurs intervenant dans la prise en charge des sinistres.

Logo_Maaf_2007 Logo_MMA GMF-logo Generali_logo matmut-logo

 

 

 

Ainsi que AREAS, GROUPAMA, MAIF…

TEMSOL réalise chaque année environ 1000 chantiers de reprise en sous œuvre et de confortement sur des ouvrages de toute nature : logements individuels, immeubles de logements collectifs, bâtiments industriels, soutènements, monuments historiques, bassins….

En reprise en sous œuvre, le principe est d’adapter les fondations d’un ouvrage existant, en préventif (avant modifications de l’ouvrage ou du sol), ou en curatif (après sinistre).

Les principales raisons qui motivent une reprise en sous œuvre sont :

  • Une mauvaise adaptation au sol des fondations (problème constructif)
  • Une modification des propriétés du sol après construction (suite à une sécheresse, une inondation…)
  • Une modification de l’ouvrage ou de son environnement proche (construction d’un mitoyen, modifications entraînant des surcharges ponctuelles…)

Les travaux d’adaptation des fondations (Micropieux, Injection, plot ou longrine BA…) sont souvent complétés par une réparation et/ou une amélioration de la superstructure (rigidification de structure, traitement de fissures…).

 

Nous Contacter